La Kiz’ ! C’est chaauud !

La Kiz’ ! C’est chaauud !

La Kizomba ceci, la Kizomba cela !

Vous pensez vraiment que c’est une danse qui rend les gens cons, cochons, sales, prétentieux, … ?

Plusieurs fois, j’ai entendu dire « jamais je ne sortirai avec un mec de la kizomba. Ils ne sont pas sérieux », ou « jamais je me poserai avec une fille de la kizomba. Elles ne sont pas sérieuses ».
MDR. Entre vous, vous vous connaissez !

Kizomba, Salsa, Bachata, ou autre, ce n’est pas la danse la fautive, mais les gens. Et ces gens sont les mêmes que tu trouves dans la rue, au travail, partout.

En informatique, on dit souvent que la plus grande source de problèmes, se trouve entre le clavier et la chaise. A savoir, vous.
Je pense que c’est pareil pour la Kizomba. Le problème se trouve toujours entre le parquet et la musique. A savoir, les gens !

La musique n’y est pour rien. La danse n’y est pour rien. Ce sont les gens !

Mesdames, vous êtes les premières à critiquer le comportement sale des taxis danseurs, des profs, des DJ, des organisateurs, des chanteurs. Mais vous êtes aussi les premières fanatiques. Vous qui faites la queue pendant des fois 1H pour danser avec le gars ! Et ça sous prétexte que le gars est un prof international, ou qu’il a fait une vidéo urbankiz ayant eue plus 100 000 vues. Vous qui, en fin de soirée, acceptez de monter dans la chambre du gars pour discuter. Et vous vous étonnez, qu’il ne voulait pas seulement discuter.

La kizomba a donné un sens à la vie de certains, qui avant ça n’était rien. Grâce à vous, ils sont devenus quelqu’un. Et ils vous le rendent bien !

Je ne dis pas que ces messieurs, n’y sont pour rien. Je dis que que si tu fais croire à un imbécile qu’il est intelligent, tu le rends encore plus con.

Et là, j’entends les « puristes » dire, c’est un problème qui ne se produit qu’en urbankiz, avec leur danse devenue pornographique.

Toi tu fais la queue pour danser avec le gars ! Pourquoi ?
Lui, il est qui pour toi, tu te mettes presque à genou pour danser avec. Il fait caca comme toi.

En Europe, il y a plus d’urbankizeurs, donc plus d’histoires. Mais les imbéciles, ou les incrédules sont partout.
Et puis, des fois il ne s’agit que de relations entre adultes consentent. Même amorale, du moment que c’est consenti.

Alors, dansez, vivez vos histoires d’adultes, et laissez la danse et la culture tranquille.

Appréciez les gens pour ce qu’ils sont, et non pour ce qu’ils représentent.

Article By Yves Nakinho KS

Hits: 171